Quel Linux mettre sur un vieux Netbook ?

Comment rajeunir un ancien Netbook (maintenant dépassé)

Yves Baziard, un amateur de Linux, s'est penché sur la question... voici le fruit de sa réflexion.

 

Bernard, comme promis, je t'informe de mes recherches pour "rénover" mon petit
Asus eeepc 701, RAM 512 Mo, DD 4 Go. Après presque 3 semaines à
travailler le sujet, dont une partie avec toi et je t'en remercie, voici
ma conclusion.

Mon but est d'utiliser ce petit ordinateur uniquement pour faire de la
visioconférence, avec un nouvel OS et un logiciel de visio, le tout en
Linux. C'est possible, mais 512 Mo de RAM est limitant et j'attends la
nouvelle RAM de 2 Go. Autrement, avec 512 Mo de RAM, après l'essai d'une
quinzaine d'OS différents (y compris Android mais insupportable), et en
voulant installer un OS encore supporté, il ne reste que 3 candidats en
version 32 bits : Bodhi Linux-5.1.0, Trisquel mini 9.0 et Lithium 3 de
Bunsenlabs (base Debian). Malgré ce que j'ai pu lire sur internet
concernant le eeepc 701, je n'ai pas réussi à y installer Bodhi Linux
(que j'ai trouvé lourd malgré ce qui en est écrit), même à partir du
lecteur de CD. Je n'ai pu installer Trisquel mini que sur la carte SDHC
de 8 Go que je possède, parce que le SSD de 4 Go est trop petit, avec
bien sûr un fonctionnement plus lent dans ces conditions. Néanmoins,
j'essairai à nouveau avec la nouvelle RAM de 2 Go. Seul le petit
dernier, Lithium, a été installé sur le SSD et sans difficulté avec 512
Mo de RAM, avec un installateur en mode texte très clair et performant.
Trisquel mini et Lithium ont acccès aux bibliothèques de logiciels de
Ubuntu et tous deux proposent le logiciel Jami de visioconférence,
crypté et sans serveur (!).

Concernant Lithium, il est vraiment le plus léger parce qu'après
installation il occupe 2,01 Go (dans les 3,60 Go disponibles) et en tout
2,04 Go avec Jami installé !En utilisation, il propose un menu déroulant
classique façon Windows XP, ou KDE en restant Linuxien, dans lequel
seuls les logiciels basiques sont installés et on installe ensuite ce
que l'on veut, y compris Libre Office présent en bibliothèque. Avec mon
eeepc 701 avec 512 Mo de RAM, depuis l'allumage de l'ordinateur, il met
50 secondes pour arriver à la demande de mot de passe et 1 min 40 s en
tout pour être opérationnel. J'aime beaucoup sa présentation simple de
bureau sur lequel on voit écrit à droite, entre autres, le nom de
l'Hôte, le temps d'utilisation, la RAM utilisée, l'utilisation de la
swap, celle du disque dur et le pourcentage d'utilisation du CPU. C'est
vraiment lui le plus léger et plus que Bodhi Linux largement plébiscité
sur le Net pour sa "légèreté" et son installation minimale, alors que
Lithium le bat à plate couture sur ce sujet. Je recommande Lithium pour
les petits ordinateurs un peu anciens. Bravo Bunsenlabs pour ce travail.

Autrement, je n'ai pas totalement écarté Trisquel, que j'essaierai à
nouveau avec 2 Go de RAM.

Voilà le résultat de mes périgrinations informatiques avec mon eeepc
701. J'ai failli le remplacer, pour le moment, par un autre petit laptop
(un asus de 10 pouces d'occasion par exemple) mais ma fibre écologique
m'a retenu. Je ne sais pas si cela va durer parce que mon
expérimentation avec jami n'est pas encore totalement finalisée.

Amicalement,

Yves.

 

Deux mois après ce qui précède :

 

Bonjour Bernard.

Ce message pour t'informer de mes "recherches informatiques", avec le
sauvetage éventuel de mes deux petits Asus Eeepc, le 701 et le Seashell
1015B. Je rappelle le but : utiliser ces deux ordinateurs, en commençant
par le 701 (7 pouces, CPU monocoeur 900 MHz au mieux) avec 2 Go de RAM
mais un SSD de 4 Go seulement et le 1015B (10 pouces, CPU bi-coeur 1 Gz)
1 Go de RAM et 250 Go de DD mécanique, pour faire de la visioconférence
avec des logiciels propriétaires comme Skype, Zoom ou Teamviewer ou
mieux des logiciels libres comme Jitsi ou Jami ou même encore avec Brave
Talk (clone de Jitsi).

Je recherchais donc des OS légers pour ne pas encombrer ces ordinateurs
portables aux capacités aujourd'hui limitées, fonctionnant en 32 bits
pour le 701 et "acceptant" le 64 bits pour le 1015B. Avec le 701,
Lithium de Bunsenlabs m'avait séduit mais j'ai dû déchanter lorsqu'il a
fallu le charger en logiciels et fini la légèreté. De plus, pour
utiliser des logiciels de visioconférence il faut des navigateurs à jour
et ceux-ci sont devenus obèses (comme les OS d'ailleurs) et, de plus,
les logiciels de visio sont liés avec les navigateurs, comme Jitsi meet
qui fonctionne sur le site Web et sans installation et qui n'accepte
alors que Firefox ou Chromium (voir leur site Web). Brave Talk est un
autre exemple, puisqu'il issu d'un accord du navigateur Brave avec
Jitsi. Donc, il faut être à jour pour le navigateur et bien sûr avec
l'OS et c'est pour ça que j'ai retenu une version encore supportée de
Puppy Linux (ou Touto Linux) adossée à Ubuntu, ainsi désignée par
"UPupFF+D-20.12+9.iso" lorsqu'on la télécharge, ce qui signifie
"UbuntuPuppyFocalFossa+Debian" donc encore supportée avec la version 20 LTS.

 

Et bien, à ma surprise, le 701 fait assez bien tourner cet OS avec ses
2Go de RAM et j'arrive même à faire marcher Jami mais le verdict est
cruel, ça rame avec un délai de 15 secondes (!) entre l'émission et la
réception, surtout pour l'image. C'est un peu mieux avec le 1015B (avec
un CPU bi-coeur) mais ce n'est pas foudroyant pour autant et la gestion
des ressources par cet OS n'est pas si bonne puisque le CPU du 1015B
chauffe anormalement et fonctionne en moyenne 20 à 25°C au-dessus de
celui du 701, à savoir 55°C pour le 701 et 75°C pour le 1015B (et 90°C
sont possibles !), même après avoir démonté et entièrement nettoyé le
1015B, ventileteur compris. Il faut se rendre à l'évidence : pour
utiliser Internet il faut du matériel à la hauteur, CPU assez rapide et
RAM, et OS à jour ! Les ordis un peu anciens sont alors à apporter à la
déchetterie, sauf si on se contente de bureautique et un petit peu de
surf Internet.

En bonne conscience écologique, j'ai donc cherché et trouvé en occasion
- pour 50 euros dans un Cash Collectivités - un petit ordi portable Dell
Latitude 2120 écran 10 pouces, CPU Intel Atom bi-coeur 1,5 MHz et 64
bits, 2 Go de RAM, 232 Go de DD pour faire ce que je souhaitais. Dans ce
cas, j'avais plus de choix avec les OS et là, après avoir le tour des
Ubuntu et autres Xubuntu, Lubuntu ou Linux Lite, Trisquel et autres ...
celui qui a emporté la palme est "Linux Mint-20-cinnamon-64bit.iso"
nommé aussi "Ulyana". Habitué par ailleurs à Linux Mint que j'ai sur mon
ordinateur fixe en version 19 "Tricia" plus ancienne, je ne suis pas
étonné que Linux Mint fasse de plus en plus d'adeptes parce qu'il est
simple, clair et d'excellente présentation, rappelant Windows XP dans sa

version Cinnamon et il fait le même boulot que Ubuntu et congénères en
étant plus léger. Mon Dell latitude 2120 en convient ! Et là, je fais
tourner très convenablement les logiciels de visioconférence. Un dernier
mot sur ces derniers pour dire que les logiciels propriétaires de
visioconférence, comme Skype, Zoom ou mieux Google Duo, fournissent une
image de meilleure qualité quand les conditions de réception sont plus
difficiles en raison d'une bande passante trop faible, si on n'a pas la
fibre par exemple. Je ne sais pas à quoi est due cette meilleure gestion
de la bande passante mais c'est un fait observé.

Voilà le bilan définitif de mes périgrinations informatiques qui ont
duré presque deux mois.

Cordialement,

 

Yves